Copyright © 2017. Tous droits réservés.Contactez l'auteur à:a.debordes@laposte.net

REMISE EN ETAT D'UNE CENTRALE INERTIELLE

Tout est remonté
Il reste la mise au point , les réglages et enfin les essais 

MISE EN ROUTE DE LA TOUPIE

N'ayant pas les connecteurs de l'avion ( un KC135 ) j'ai utilisé des picots qui ont pile le bon diamètre
Je suis d'ailleurs à la recherche de ce type de connecteur ( femelle )
J'alimente l'électro-aimant du frein de la cuve interne avec une alimentation 13 volts continu et le stator du moteur du gyro avec une alimentation triphasée 27 volts 400 hertz prise sur l'APU
J'ai ensuite voulu faire démarrer le gyro central, car c'est celui qui tourne le plus vite et qui positionne tout les autres éléments mobiles de la centrale dans le plan de l'avion
Malheureusement, un des contacts d'alimentation du moteur triphasé ne se faisait plus

J'ai pu déterminer que c'était un des balais de la cuve externe qui ne faisait pas contact avec le porte-balais de la cuve interne
J'ai donc bloqué la cuve en position « transport «  et j'ai ressorti les balais du dessus de la cuve
Effectivement, le balai correspondant à cette phase du moteur était légèrement tordu, probablement du au montage avec la lame de tournevis
Après l'avoir redressé, j'ai donc décidé d'utiliser la même méthode de remontage que pour le grand porte–balais, c'est-à-dire un cône de papier calque

Apres contrôle, tout les contacts sont bons et j'ai pu enfin brancher le moteur du gyro central
J'ai fait l'essai moteur seul, et lorsqu'il est lancé (20 minutes pour atteindre la vitesse de fonctionnement ), il est pratiquement impossible de faire bouger les éléments du gyro sans forcer
On l'entend tourner plus de dix minutes après avoir coupé l'alimentation

Je vais maintenant essayer de faire fonctionner l'asservissement de stabilisation
Mais auparavant il faut remonter les circuits électriques et les relais

LE CIRCUIT ELECTRIQUE 

Une platine :
Les tout petits relais du circuit "alignement/navigation" :
L'ampli d'asservissement :

TEST "ALIGN/NAV"

Apres avoir tracé le schéma fonctionnel complet de la centrale à partir des divers schémas de câblage relevés, j'ai pu brancher correctement l'asservissement de stabilisation (alimentation 28 volts des relais et de l'ampli de stabilisation, alimentation 115 volts 400 hertz du moteur couple et inverseurs de mode « Align-Nav »)

En mode « Alignement », la cuve des gyro est positionnée fermement en position horizontale (par rapport au support de la centrale, donc à l'avion qui la supporte)
La moindre déviation a droite ou à gauche est ramenée énergiquement à sa position d'origine

En mode « Navigation » la cuve est libérée, mais un léger couple la ramène à l'horizontal par rapport à l'avion si elle s'écarte de sa position de départ (du à une inclinaison de l'avion dans l'axe du roulis)
En fait, la cuve ne bouge pas par rapport au sol (elle conserve la position qu'elle avait au moment de l'alignement), mais c'est l'ensemble avion et support de la centrale qui bouge
C'est l'ampli de stabilisation qui agit pour compenser et c'est une des informations qui sont exploitées pour l'instrumentation de bord et le pilote automatique

J'ai aussi du redémonter le groupe moteur couple car en mode Navigation, la cuve ne se positionnait plus à l'horizontale
Pour faire le réglage je me suis mis en mode Alignement, puis j'ai verrouillé la cuve des gyro, coupé l'alimentation , puis j'ai sorti le groupe moteur couple, j'ai remis la centrale sous tension, mais en mode Navigation et j'ai remonté le groupe moteur couple qui c'était positionné correctement
La cuve ne doit pas bouger lorsque l'on passe du mode alignement au mode navigation
L'usine à gaz pour tout faire marcher quand on n'a pas d'avion sous la main :
De gauche à droite
La centrale inertielle
Le transfo triphasé qui me donne le 27 volts 400 hertz à partir du 117 volts triphasé de l'APU
Le transfo 36 volts et le redresseur qui alimente l'APU
Les deux APU qui me donnent du 117 volts 400 hertz ( je n'en utilise qu'une pour les essais )  

CONCLUSION

voici donc cette centrale qui fonctionne
Il est assez amusant de la prendre en main quand elle est en fonction et de simuler les mouvements d'un avion
Les divers éléments internes réagissent efficacement
J'ai essayé de bouger "de force" une des cuves , c'est presque impossible tellement la résistance est grande

Je devrais avoir bientôt un convertisseur statique 400 hertz , ce qui vas me permettre de simplifier sa mise en oeuvre

J'espère que cette petite aventure hors du commun vous aura intéressé et aura un peu démystifié ce qu'est ce mystérieux "Georges" , comme l'on appelle le pilote automatique à bord d'un avion

Aujourd'hui , les centrales inertielles modernes ne comporte plus d'éléments mobiles ni de toupie , ce sont des faisceaux lasers qui sont employés ( les gyro-lasers )
Le progrès technique à été tel que maintenant , il y en a même dans vos petits hélicoptères radio commandé

Une idée viens de me passer par la tête
Monter cette centrale dans ma voiture
A suivre donc ....................................
INTRODUCTION
LES ESSAIS
Accueil


Copyright © 2017. Tous droits réservés.