Copyright © 2017. Tous droits réservés.Contactez l'auteur à:a.debordes@laposte.net

REMISE EN ETAT D'UNE CENTRALE INERTIELLE 

DEMONTAGE DE LA CUVE EXTERNE

J'attaque maintenant la restauration de la cuve externe
J'ai récupéré les masselottes d'équilibrage qui par chance ont été repérées, ainsi qu'une boite contenant de la visserie, les relais et les roulements de la cuve interne qui avait été démontée et sortie de la centrale inertielle
Je vais commencer par sortir le couvercle de la cuve externe pour remettre en état le câblage
De nombreux petits fils sont cassés
Pour ce faire, il faut libérer l'arbre des contacts en enlevant la fourchette qui tient les fils sur le dessus et qui est aussi la quatrième vis du couvercle (les trois autres tiennent les masses d'équilibrage) et aussi le maintient du faisceau à l'intérieur en enlevant une des deux vis et en le basculant pour libérer le faisceau 
Il faut ensuite dévisser par dessous la bague en cuivre qui tient la bobine du capteur de mouvement de la cuve interne 
Une fois sortie, on accède au roulement supérieur et aux balais de la cuve interne
Le téton en haut à gauche , c'est l'électro-aimant du frein de mouvement de la cuve interne
Derrière le roulement on distingue les balais 
Le corps de la cuve externe une fois les bobines déposées : 
Je vais nettoyer le corps et vérifier si je peux remonter le roulement inférieur de la cuve interne qui a été abîmé

Dans la boite de pièces, j'ai trouvé un roulement en morceaux  , une bague, un jeu de trois cales d'épaisseur et quatre petites vis
Je pense que ce sont les pièces dont j'ai besoin pour remonter le roulement inférieur de la cuve interne 
J'ai du auparavant réparer ce roulement dont la cage c'était desserti
Une chance , j'ai retrouvé les six billes du roulement
Avant le remontage de la cuve interne dans la cuve externe, je vais repérer le câblage, redresser les balais qui sont tordus et ressouder les fils cassés 
Sur cette photo , on vois nettement que les balais sont tous tordus suite au démontage sans précaution de la cuve interne 
Je vais enfin pouvoir commencer le remontage, le couvercle de la cuve externe étant fini et les fils ressoudés
La remise en état des balais m'a prise beaucoup de temps , car ils sont très fins et très rapprochés , en deux peignes imbriqués
Une bonne heure sous la loupe ........... 
Pour monter les balais, je vais devoir fabriquer un outil pour les tenir écarté car je dois rentrer le porte-balais assemblé dans le logement du roulement
Pour le remontage du couvercle il faut d'abord remonter la bobine du capteur de position inférieur et recoller les câbles le long de la paroi
Ensuite j'ai remonté la bague et le roulement inférieur avec ses cales d'épaisseur et j'ai introduit dans la cuve externe la cuve interne, en la présentant par-dessous pour empêcher les billes du roulement de sortir
Sur cette photo , la cuve interne est mise en place dans la cuve externe
Le disque visible sur le dessus , c'est le frein lors de l'arrêt de la centrale ( un électro-aimant vient s'appuyer dessus , voir plus haut )
Puis fermeture du couvercle, blocage des câbles, et montage des trois masses d'équilibrage sur le pourtour (elles étaient démontées quand j'ai récupéré la centrale)
C'est là que j'ai enfin trouvé ou allait la petite rondelle en cuivre, car il en manquait une pour le remontage de cales
Je n'ai pas encore remonté les balais, car il faut faire un outil
J'ai vérifié si la cuve interne tournait librement, ce qui est le cas
Mais il faut auparavant alimenter la bobine de l'électro-aimant de freinage (12 volts continu)

Pour le montage du porte-balais de la cuve interne , j'ai finalement utilisé une lame de tournevis d'horloger de diamètre légèrement supérieur à l'axe
Je l'ai introduit entre les deux rangées de balais par le centre en me servant du plat du tournevis pour écarter les balais
Ensuite lorsque la lame était en contact avec l'axe, je l'ai tournée d'un quart de tour et ensuite j'ai fait descendre le porte-balais dans son logement sans bouger la lame de tournevis et en la maintenant exactement dans l'alignement de l'axe
Une fois le porte-balais au fond de son logement, la lame de tournevis se trouvait libre et je pouvais la retirer
Je n'ai pris aucune photo, l'opération ne pouvant être interrompu en cours
Ensuite, après un contrôle électrique, j'ai monté la bague d'appuis et le pont de maintient
Puis nettoyage et collage des fils sur le corps supérieur de la cuve externe

Maintenant il s'agit de reposer l'ensemble mobile complet dans le corps de la centrale
En premier, repositionner la roue dentée avec le roulement
Puis introduire la cuve externe en faisant passer l'axe porte contact à travers l ‘axe de la roue dentée, faire coïncider la clavette avec la cuve et mettre une vis 
Ensuite monter l'axe et le roulement de l'autre coté
Les balais sont scotchés pour ne pas les accrocher lors du remontage
Et montage du support sans oublier la cale d'épaisseur 
Il faut ensuite pousser a fond la cuve externe vers le roulement en place (coté capteur d'inclinaison) puis monter les deux autres vis de la roue denté et les serrer
Et monter le circlips sur l'axe porte contact
Tout ceci en faisant très attention à ne pas rayer ou heurter l'axe porte-balais
A ce stade, une très petite impulsion sur la cuve externe la fait tourner un grand moment
Elle ne bouge pas autant en fonctionnement normal (quelques degrés d'inclinaison suivant le roulis de l'avion seulement)
Puis montage de la butée du roulement coté resolveur
Il y a la cale d'épaisseur du porte-balais à l'intérieur
L'opération de montage de ce porte-balais devait être la même que pour le porte-balais de la cuve interne
Mais finalement après plusieurs essais infructueux ou soit j'avais un court-circuit entre deux balais, ou soit il me manquais un contact, j'ai finalement utilisé un cône de papier calque
Le premier essai a été le bon 
J'ai pu ensuite remonter l'ensemble moteur couple /resolveur

LE RESOLVEUR
Du coté capteur d'inclinaison, j'ai du aussi redresser les balais, puis les remonter ainsi que la roue qui comporte les secteurs conducteurs
Il faut positionner cette roue en mettant la cuve des gyro à l'horizontale pour que les informations envoyées au moteur de stabilisation soient correctes
Puis finalement soudure de tout les fils sur le bornier du resolveur
La prochaine étape vas consister à remonter la partie électrique , tracer tout le schéma de fonctionnement à partir des croquis de câblage relevé pendant la restauration et  faire des essais avec une APU 400 Hertz triphasée
INTRODUCTION
ELEMENTS MOBILES
Accueil


Copyright © 2017. Tous droits réservés.