Copyright © 2017. Tous droits réservés.Contactez l'auteur à:a.debordes@laposte.net

Restauration d'un GODY "PSYCHE"

J'ai racheté ce poste qui me parait en bon état sur une brocante
Il mérite une bonne restauration

LE POSTE 

Ce poste me parait en bon état
Il est complet , avec tout ses tubes
J'ai pu me procurer le seul schéma existant , tout les autres ayant été détruits dans un incendie de l'usine Gody

Il a une particularité , il y a 7 tubes , alors que le schéma n'en a que 6 
Et ce sont bien les tubes d'origine , ils sont estampillés "GODY"

J'ai : 6D6 6A7 6D6 6D6 75 42 80

Soit la troisième 6D6 en plus avec un gros boîtier carré qui ne devrait pas se trouver là par rapport au dessin sur le carton arrière
Les grilles des deux 6D6 de part et d'autre de ce boîtier carré vont à l'intérieur

Je vais ouvrir tout ça pour y voir plus clair
Je vais partir du schéma que j'ai pu me procurer
Tout les tubes correspondent , sauf cette 6D6 en plus
Il doit y avoir un étage ou un filtre en plus mais la base doit être la même

J'en profiterai pour faire le schéma du mien

Le poste est en parfait état , pas une trace d'oxydation sur le châssis et la peinture est nickel
Mais il n'y a pratiquement que des capas au goudron , donc il faut toutes les changer
Je l'ai mis sous tension quelques minutes pour voir , ça se met à couler

Et vu comment sont fixées les plaquettes de câblage , il vas falloir sûrement tout démonter

LE DEMONTAGE

Comme je l'avais dit , faut tout démonter car tout les condensateurs se mettent à couler au bout de quelques minutes

Première opération , tracer un schéma de câblage complet , avec les couleurs des fils
car ils sont en bon état et je vais donc tous les réutiliser
Ensuite , dépose du CV trois cages , qui est entraîné par un démultiplicateur à deux vitesses qui entraîne aussi l'aiguille du cadran
L'ensemble est sur un châssis indépendant , ce qui permet de sortir l'entraînement sans avoir à démonter la ficelle
( en fait c'est un câble d'acier très fin )
Puis , repérage du câblage du bloc de bobinage et de son commutateur ( c'est un arbre avec des cames qui ferme les contacts )

Il y a deux des vis de fixation du bloc qui sont cachées à l'intérieur d'une des FI , il faut enlever son blindage pour les avoir

J'en profiterais pour faire un schéma clair de ce poste , ainsi qu'un plan de câblage

le bloc de bobinage est enfin sorti

J'ai aussi eu quelques problèmes avec les ampoules de signalisation de gamme
Elles sont enfermées dans une pièce compartimentée en métal , et elles sont entourées avec du souplisso de grand diamètre
Mais le souplisso a durci et s'est collé entre le métal et les ampoules
Dès que j'ai tiré , une des ampoules à cassé

Solution ,  j'ai allumé la cuisinière  j'ai posé ma pièce quelques minutes sur une plaque et c'est venu tout seul
On continu ..........
Dépose du transfo
Tout les enroulements sont à point milieu , pour les filaments des tubes , mise à la masse
et pour la redresseuse , prise de la HT au milieu du filament

Dépose des deux boîtiers FI
Puis dé-câblage complet de la plaque qui porte les composants
Ce poste me parait avoir été modifié
Certains trous ont été décalés , le bloc de bobinage parait avoir été adapté car on distingue les traces de découpe
et certains trous sont repercés à coté
Mais ça à l'air d'un bricolage "d'origine" , comme si c'était un prototype d'usine

LE REMONTAGE

J'attaque le re-dressage du châssis (il est tordu) et le nettoyage des pièces mécaniques
Le châssis ne sera pas repeint car il y a les N° des tubes de marqués dessus et la peinture est en bon état

Le châssis une fois nettoyé :

Ainsi que les blindages , éléments mécaniques et le condensateur variable :
J'ai testé les tubes sur mon lampemètre TV 7U
J'espère qu'ils sont bons, car ils sont tous (sauf un qui s'est effacé) marqués GODY

Les prémices de la mondialisation existait déjà à cette époque
Certains tubes sont marqués "importé de Hongrie" d'autre d'Autriche ou d'Angleterre


Comme je garde tout le câblage d'origine, je remets ça en état, mais certains câbles blindés sont cuits
et devront être changés 
Remontage des supports sur le châssis
Ce n'est pas d'origine mais j'ai rajouté des rondelles coté bakélite des support pour ne pas qu'il se cassent en serrant l'écrou qui est très petit
Puis remise en état d'un des boîtiers FI , qui a deux connections de grille qui sortent ( il y a un "push-pull" sur la détection )
Ces connections blindées étaient cuites , donc remplacement
On ne plaisante pas , j'ai mis du blindé hyperfréquence
J'en suis au remplacement des capas
Elles sont toutes HS
Elles sont même devenues gluantes tellement elles suintent

Par contre, toutes les résistances sont bonnes et n'ont pas changées de valeur 
Comme tout les composants sont groupés sur deux plaques à cosses, ça simplifie le travail

Les platines sont re-câblées avec des capas "moutarde"
La seule qui soit vraiment moderne, c'est celle entre le secteur et le châssis
C'est une capa spéciale de sécurité pour cet usage (filtre emi)
La carte principale est remontée
Ne pas oublier les bandes isolantes derrière , sinon toutes les cosses risquent de toucher le châssis
Avancement du câblage :

J'ai attaqué la réfection du bloc de bobinages
Le commutateur est bloqué et le châssis qui supporte le tout est tordu

Il a donc fallu tout dé-câbler, toujours en relevant le schéma de façon à disposer d'une
documentation complète par la suite
Et enfin, la pièce fatidique !!!

Un gros commutateur avec un arbre à came
Au moins , vu la taille , ce sera facile à réparer
Le commutateur une fois réparé
Dé-grippage de l'axe et graissage des cames , puis un contrôle de tout les contacts et un nettoyage
( sans abrasif , qui peut enlever la fine couche d'argent des contacts , mais avec un solvant )

Puis décabossage du petit châssis , remontage du commutateur dedans et remontage des bobines , après un contrôle de celles-ci 
Ensuite , montage de la deuxième plaque de composants qui vient sur le coté

Et enfin, remontage sur le châssis du poste
Le réducteur à deux démultiplications
Un bon nettoyage et un graissage
Puis remontage du châssis qui supporte le cadran et l'entraînement de l'aiguille

Le CV est dessous
Comme il n'était pas bloqué , je l'ai juste nettoyé aux ultrasons et lubrifié les roulements

Puis le HP
Je ne le touche pas, il est nickel
Pas un accro à la membrane

Dessus, c'est marqué "pentode" et "2500 ohms"

PREMIERS CHANTS 

Montage des tubes , puis de leurs blindages
Ensuite , première mise sous tension

Ronflement sur la BF , mais plus rien après la détection ..........

Je n'avais pas remonté le galva indicateur
Hors , c'est ce galva qui mesure le courant dans la ligne HT de la détection
Si il n'y est pas , il n'y a pas de HT

Donc , deux soudures vite fait et remise en route

Et ça marche , sur toutes les gammes

Maintenant , les finitions (éclairage cadran , boutons etc. etc.) et la boiserie

Je le trouve sympa, il sort de l'ordinaire
Et techniquement, il est assez perfectionné

Je viens de nettoyer le cadran
C'est la partie qui me faisait le plus soucie, car une erreur et il est effacé
Surtout que les inscriptions sont du coté qui est sale

Avant :
Après : 
Le cadran monté :

Il est écrit à l'envers , car prévu pour être lu dans un miroir
D'ou le nom de "Psyché" de ce type de radio
Une "Psyché" est le nom donné à un grand miroir ovale inclinable  

CE QU'IL RESTE A FAIRE

Pratiquement rien
La boiserie doit être re-vernie et le châssis remonté à l'intérieur avec le haut-parleur
Les dernières photos viendront bientôt 

LE SCHEMA

J'ai retracé entièrement le schéma électrique de ce poste
La particularité de ce poste est qu'il comporte un étage push-pull sur la FI , d'ou la présence de 7 tubes au lieu de 6
Je pense que c'est un prototype d'usine
Le schéma est disponible ici :

Schéma Gody Psyché 7 tubes
GODY PSYCHE
Accueil


Copyright © 2017. Tous droits réservés.