Copyright © 2017. Tous droits réservés.Contactez l'auteur à:a.debordes@laposte.net

MON PREMIER TESLA

LA PREMIERE VERSION


AVERTISSEMENT
LA MANIPULATION DE TRANSFO THT ET DE CONDENSATEURS EST DANGEREUSE ET TOUTE ERREUR PEUT ETRE MORTELLE !
L'AUTEUR NE PEUT ETRE TENU RESPONSABLE EN CAS D'ACCIDENT



J'ai eu l'idée de me construire un tesla en lisant une revue du Palais de la Découverte
Je voulais en faire un plus puissant

J'ai commencé par réunir les éléments nécessaires , condensateurs haute tension , moteur , fil émaillé , tube PVC
Le tube PVC de diamètre 100 a été un problème
J'ai du attendre une livraison de tube chez mon fournisseur , car au bout de quelques jours de stockage au soleil sur les râteliers , les tubes se cintraient légèrement et devenait inutilisable pour faire un bobinage
Il fallait donc que j'achète un tube qui sortait du camion de livraison et qui n'avait pas été au soleil

Par chance , j'ai eu aussi l'occasion de récupérer un " Pig pôle" (un transfo THT de l'EDF ,  j'en récupérerai un autre plus tard )

Pour commencer , j'ai du rebobiner le moteur car il était grillé
J'ai ensuite fabriqué un petit éclateur rotatif , que je changerais plus tard

J'ai fait un montage à bobine primaire conique , car elle a un meilleur rendement

Puis le bobinage du secondaire
J'ai fait un montage sur un grand bâti , avec un moteur alimenté par un variateur de vitesse et un compte-tour
La bobine de fil se trouvait à mes pieds sur un dévidoir et je la poussait au fur et à mesure de l'avancement du bobinage
Avec une petite palette en téflon , je poussais le fil d'une main pour avoir des spires bien jointives et de l'autre main je maintenais la tension du fil
Puis ensuite la bobine terminée a reçu plusieurs couches de vernis diélectrique
La réussite d'un tesla dépend beaucoup de la qualité de la bobine secondaire
J'ai ensuite tourné deux disque en plexi qui rentre dans le grand tube de la bobine secondaire , pour en assurer la fixation et les liaisons électriques 

Le premier tore supérieur que j'ai fait était de petit diamètre
Je l'ai fait avec du tube expansible en aluminium pour gaine d'aération

Le tout posé sur des plaques de plexi pour isoler du sol avec un vieux transfo de four micro-onde comme self de limitation du courant THT et un gros variac pour alimenter le transfo THT

Je n'ai guère de photos à présenter , car à cette époque , je n'avais pas d'APN
Je compléterais par la suite en numérisant les photos argentiques que j'ai faites


Le premier éclateur rotatif que j'ai fait ne fonctionnait pas bien , les électrodes se touchaient par manque de rigidité du bâti
J'ai donc refais un éclateur plus robuste , et fermé de toutes parts , car une électrode qui se détache quand il tourne à 1500 tr/mn peut se transformer en un  dangereux projectile

 

La première mise en route :

Ça a allumé tout les tubes fluo de l'atelier
Mais j'étais content , ça fonctionnait

Il fallait donc monter en puissance
La solution , baisser la fréquence de résonance et pour ça , il fallait augmenter la capacité du tore
J'ai donc refait un tore plus grand et plus gros
Comme support , j'ai utilisé un enrouleur de rallonge électrique

Entre temps , j'avais aussi récupéré le deuxième transfo THT
Je décidais donc de les coupler en montant un petit transfo comme self de limitation
 

Donc , pour résumer , un nouvel éclateur rotatif , deux transfo THT en parallèle , un tore plus grand , donc il ne me restais plus qu'à trouver la bonne valeur pour les condensateurs

Une fois tout cela réuni , voila le résultat :

( j'ai déménagé dans le garage , les arcs devenaient trop longs )

J'ai déménagé depuis , et j'ai de nouveaux composants plus performants
Et j'ai eu une idée que je compte mettre en pratique pour faire fonctionner un tesla sous 150 Kilo-volts au primaire , et en courant continu

La pièce maîtresse est un éclateur rotatif un peu spécial

Je compte bien faire pire ...................................................................................
TESLA 1
Accueil


Copyright © 2017. Tous droits réservés.