Copyright © 2017. Tous droits réservés.Contactez l'auteur à:a.debordes@laposte.net

LA RESTAURATION D'UN ANCIEN LASER A RUBIS

RECUPERATION DES ELEMENTS 


J'ai eu la chance de pouvoir récupérer un ancien laser à rubis "Thomson CSF" de toute première génération
L'ensemble comportait deux têtes laser et une alimentation , le tout dans un bien mauvais état de conservation
C'était stocké dans un hangar à l'humidité

Ayant deux têtes laser à ma disposition , je décide donc de tenter une remise en service d'au moins une des deux têtes  et de l'alimentation

La première étape va consister tout d'abord à un démontage et un nettoyage complet de tout  les éléments de la tête dans le meilleur état , puis à un contrôle de ces éléments

Puis un contrôle de l'alimentation car j'en aurai besoin pour tester le flash de pompage 

DEMONTAGE DE LA TETE LASER


Après ouverture du capot , j'ai enlevé aussi le petit capot qui protège le flash  que l'on distingue à droite sous son radiateur , dans le gros bloc noir
Dessous , il y a un petit ventilateur de refroidissement , qui est bloqué et que je vais devoir réparer 
La grosse pièce blanche , c'est la cellule de Kerr , qui vas contrôler le déclenchement de l'impulsion laser
On distingue aussi devant la lunette de visée , qui sert à régler l'alignement des divers éléments optiques de la cavité 

L'étape suivante consiste à déposer le barreau ( rod ) de rubis avec le miroir avant ( OC )
A manipuler avec beaucoup de précaution , c'est la pièce maîtresse du laser et la plus fragile
Après examen visuel , le rod semble en bon état 
ensuite , après avoir ôté le radiateur qui sert en même temps de réflecteur , je peux sortir le flash hélicoïdal
J'espère que sur les deux que j'ai , il y en aura au moins un qui fonctionne , car ils ont l'air d'avoir pas mal d'heures de fonctionnement    

Puis démontage du câblage , dépose de la cellule de Kerr et démontage de la partie mécanique qui sert au réglage de l'optique par orientation de la cellule de Kerr , qui comporte à son arrière le miroir à réflexion totale

En déposant la cellule de Kerr , je constate qu'elle est pratiquement vide
Car pour fonctionner , elle doit contenir du nitro-benzène

Comme le nitro-benzène est un produit volatil , celui-ci à laissé un dépôt gras sur les parties internes de la cellule que je vais devoir démonter et nettoyer , en prenant des précaution car le nitro-benzène est un produit hautement toxique
( Gants , masque , pièce aérée )
Je vais aussi devoir me procurer une petite quantité de ce produit



 
CELLULE DE KERR

Entre le rod de rubis et la cellule , il y a une pièce qui reçoit des lames de verre inclinées de 63° ( polariseur )
Le nombre de ces lames peut varier de une à quatre
Cette pièce comporte aussi le support arrière du rod de rubis
Elle est aussi inclinée de 45° par-rapport à l'axe du faisceau

Sur l'autre tête laser que j'ai commencé aussi à démonter , il y a quatre lames , mais le rod est légèrement plus court et le support arrière différent
En fait il comporte juste une petite bague supplémentaire pour compenser la différence de longueur du rod 

Puis démontage des OC des deux lasers
Un des deux à un coating plus petit , mais les deux sont en bon état
Le plus grand a une réflexion de 70%
Le plus petit de seulement 65 %
Et enfin démontage du spark-gap du la cellule de Kerr
C'est la pièce qui permet le passage à un instant très précis de l'impulsion THT qui vas commander la cellule
Pour finir , démontage du châssis pour accéder au ventilateur qui est bloqué  
J'ai ensuite remis en état l'alimentation
Un des deux galva était abîmé , j'ai demandé à un ami de me dessiner le cadran et j'ai du ressouder une aiguille

Puis j'ai repeint la face avant
Je referais la sérigraphie par la suite
J'ai besoin de l'alimentation pour tester les flash-lamps

Sur l'alimentation  on distingue au fond les six gros condensateurs du flash 

LE REMONTAGE


Après avoir nettoyé et contrôlé visuellement toutes les pièces , j'attaque le remontage
J'ai changé les roulement du ventilateur , qui se trouve sous l'enceinte du laser
Un des deux barreaux présente quelques traces de brûlure , je vais donc utiliser celui qui est en bon état
Ce qui m'oblige à changer aussi le support arrière du barreau de rubis , car ils ont une différence d'un mm et les supports sont différents
De même que le nombre de lames de verre qui est différent 

Si par hasard une personne aurait travaillé avec ce type de laser ou en connaît bien le fonctionnement , elle peut me contacter , merci
Je vais faire les premiers tests sans la cellule de Kerr
C'est pour contrôler les deux flash-lamps
A pleine puissance , ça claque comme un coup de fusil et il ne vaut mieux pas regarder le flash sans le capot
Pour un tir à pleine puissance , il faut presque une minute pour charger les condensateurs

Après essais , les deux flash-lamps sont bonnes 
J'ai ensuite fait quelques essais avec seulement un miroir HR monté dans une des deux cellule de Kerr vide pour essayer de le faire laser , mais cela n'a pas encore marché
Je doit remettre en état une cellule auparavant
J'ai pu me procurer une petite quantité de nitro-benzène , nécessaire pour le fonctionnement de la cellule


A SUIVRE.............

LASER A RUBIS
Accueil


Copyright © 2017. Tous droits réservés.